Menu
Connecteurs d‘automatisme - transmission de données et alimentation
Filtrer les produits
Nombre de pôles
Le nombre de contacts renseigne sur le nombre de pôles d’un connecteur.
Verrouillage
Le verrouillage décrit la procédure de raccordement des éléments mâle et femelle.
  • M12 Le raccord peut être fixé par vissage. M renvoie au filetage métrique et le nombre qui suit au diamètre extérieur.
Indice de protection
Les indices de protection selon la norme IEC60529 s’appliquent à différents articles et renseignent sur la protection contre les infiltrations d’eau et de matières solides, par exemple la poussière.
  • IP20 Protection contre les contacts avec les doigts et contre les corps étrangers d’un Ø > 12,5 mm. Absence de protection contre l’eau.
  • IP67 Protection totale contre le contact et contre les infiltrations de poussières. Protection contre les infiltrations d’eau en cas d’immersion de courte durée (profondeur : 1 m, durée : 30 minutes).
  • IP68 Protection totale contre le contact et contre les infiltrations de poussières. Protection contre les infiltrations d’eau en cas d’immersion de moyenne durée (durée : 24 heures, profondeur : 2 m), exigence concertée entre le fabricant et l’utilisateur.
Version
Le choix de la version permet de définir certaines spécifications techniques, comme par exemple la sortie câble ou le modèle.
Type d’installation
Le type de montage permet de marquer une séparation entre les connecteurs et certaines parties de câbles lors du montage dans un boîtier d’appareil. Le type de montage décrit la différence entre les connecteurs montés sur le boîtier (embase) et les connecteurs raccordés à des câbles.
CEM
La compatibilité électromagnétique (CEM) renvoie au blindage ou à la possibilité de blindage d’un connecteur. Ceci est nécessaire si les signaux ou les données transportés dans le connecteur ainsi que les appareils externes ne doivent pas être perturbés par des effets électromagnétiques.
Segment de produits
Les différents domaines d’application binder ou les types de connecteurs.
  • Technologie d’automatisation La numérisation croissante permet, avec les technologies de fabrication actuelles, de proposer des éléments toujours plus petits et performants dans le domaine de la technologie des capteurs et de la mise en réseau. Par technologie des capteurs, on entend l’acquisition de grandeurs physiques et leur conversion en grandeurs électriques. Ces grandeurs électriques sont converties en un signal numérique, lequel peut être transmis à d’autres participants au bus via des bus électroniques. La production automatisée doit devenir plus modulaire et plus flexible à l’avenir. Les connecteurs standardisés, tels que les modèles M8 et M12, sont utilisés ici de préférence. La disponibilité mondiale et l’adaptation des connecteurs à un large éventail d’applications a déjà permis des déclinaisons dans un grand nombre de variantes, dont le codage est un exemple.
Codage
Les éléments du connecteur (contact mâle et contact femelle) doivent être engagés positivement (codage) avant le verrouillage. Cela permet d’éviter les erreurs d’accouplement.
  • M12-D Ce codage a été l’un des premiers à être développé, normalisé et utilisé conformément à la norme DIN EN 61076-2-101 pour le câblage de bus de terrain – par exemple PROFIBUS – dans le nombre de contacts 4 et 5. Doté à l’origine d’un contact PE, ce codage pouvait également être utilisé pour l’alimentation électrique. Entre-temps, la norme a été adaptée et le contact PE a été retiré.
  • M12-X Ce codage a été spécialement mis au point pour le câblage de données avec de gros volumes de données et des vitesses de transmission élevées – p. ex. PROFINET – comme connecteur blindable à 8 contacts. Normalisés selon DIN EN 61076-2-109, les connecteurs affichent un degré de protection relativement élevé et sont utilisés pour la transmission de données. Les vitesses de transmission maximales atteignent 10 Gbit/s. La transmission de données à l’échelle mondiale est de plus en plus répandue et joue, par conséquent, un rôle de plus en plus important.
Termination
Le type de raccordement définit la manière dont les câbles, les fils ou les circuits imprimés peuvent être raccordés au connecteur.
  • borne de coupure Les fils du câble sont enfoncés individuellement dans la borne de coupure avec l’isolant. L’isolant du câble est sectionné, le fil est connecté à la borne et le contact électrique est ainsi établi.
  • pince à vis Les fils du câble sont pressés radialement dans le contact à l’aide d’une vis, établissant ainsi le contact électrique.
  • refusion Procédé de soudage au cours duquel le connecteur entier est exposé à la température de brasage dans un four de brasage. Des plastiques spéciaux offrent une résistance de courte durée à la température > 260 °C. Ce type de raccordement permet avant tout d’établir le contact sur un circuit imprimé.
  • surmoulé sur le câble Les fils individuels du toron sont confectionnés et le câble est moulé au connecteur par injection de plastique.
  • à piquer sur carte La forme spéciale des contacts permet de réaliser un perçage du circuit imprimé et des soudures automatiques par brasage à la vague.